DENISE JONES, AGENTE SUPERHEROÏQUE (suivi de L’Avènement du Yaourt & 30 Millions D’Aliens)

denisejonesEtre un super-héros n’est pas facile, dixit Denise Jones, coordinatrice de recrutement pour des super-héros. Un yaourt « évolué » prend le pouvoir, devenant ainsi la « crème » des terriens. Plusieurs témoins racontent une rencontre « animale » du troisième type. Trois nouvelles, pour un même auteur : John Scalzi.

Pour promouvoir la parution du dernier John Scalzi en version française (Les Enfermés, parution le 25 février 2016), les éditions de L’Atalante proposent un recueil gratuit de trois courts textes. L’auteur s’est fait connaître en France par la série Le Vieil Homme et La Guerre. Les romans suivants (Impresario du Troisième Type/Red Shirts) prennent le contre-pied de sa précédente production. Tout en prenant en considération l’être humain (une constante chez John Scalzi), il glisse vers l’humour intelligent, voire la parodie. Un trait que l’on voyait dans Le Vieil Homme et La Guerre, mais qui s’étoffe et s’affine au fil des années.
Le recueil proposé permet de découvrir l’évolution de l’auteur. Les textes ont été édité entre 2001 et 2010. Pour Denise Jones, Agente Superhéroïque montre la complexité d’être un être supérieur dans notre monde contemporain : assurance, chômage, contrat, comment s’en sortent les super-héros ? Pour les amoureux de la langue de Shakespeare, vous pouvez aussi lire la nouvelle originale. Dans L’Avènement du Yaourt, on suit la prise de pouvoir d’un produit laitier qui a muté. Il devient une intelligence supérieure qui défie les scientifiques terriens. Quant à 30 Millions d’Aliens, on aura compris qu’il est question de nos « amis » les animaux. Certes, mais, ce sont des témoignages sur ces rencontres du troisième type.
Les trois textes jouent sur l’absurde de situation et nos habitudes d’êtres humains. La science-fiction n’est que le grain de sable qui grippe toute la machine. John Scalzi dénonce nos travers de la meilleure des manière : L’humour. Ne vous attendez pas à une sorte d’humour. L’auteur joue sur toutes les gammes. Qu’on parle du premier ou du troisième degré, l’auteur écrit pour nous faire réfléchir, pour nous faire réagir.

Traduire un texte n’est jamais évident (rendre le style de l’auteur, faire comprendre les ambiances, etc.). Traduire de l’humour l’est encore moins. Les jeux linguistiques ne passant pas forcement d’un langage à un autre. Un travail périlleux dont Mikaël Cabon se tire haut la main. Sa connaissance et sa pratique permettent d’avoir trois courts textes qui fonctionnent dans les deux langues. Son travail ne s’est pas arrêté là. Mikaël Cabon a choisi les textes, les a présenté. Un travail de l’ombre qu’on peut applaudir. On souhaite que cette mise en avant permette une meilleure connaissance d’un auteur, volontiers humoristique, qui n’oublie jamais de « choquer » son lectorat pour mieux le faire réfléchir.

John Scalzi tient un blog de vulgarisation : Whatever

DENISE JONES, AGENTE SUPERHEROÏQUE …
AUTEUR : JOHN SCALZI
TRADUCTION : MIKAËL CABON
EDITIONS : L’ATALANTE

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s