L’INSPECTEUR ZHEN ET LA TRAÎTE DES ÂMES

l-inspecteur-zhen-et-la-traite-des-ames-liz-williamsDans l’entourage de l’inspecteur Zhen, rien n’allait plus. Passe encore la méfiance de ses collègues (il a l’habitude) et son enquête ne paraissait pas plus anormale que la moyenne. Plus il avançait dans la disparition de l’âme du jeune fille, plus ça se compliquait. Vu que l’affaire touche aussi les enfers, on lui adjoint un collègue-démon. Si sa déesse tutélaire ne le battait froid, il pourrait avancer, mais celle-ci reste obstinément offensée. Ajoutons à cela, son épouse. Enlevée à l’enfer, elle ne doit pas se promener sans protection, mais l’épouse-démone cherche une liberté… Non, la semaine de l’inspecteur des affaires relevant du mystique et du surnaturel n’était pas la meilleure.

Si l’hexagone ne manque pas de récits de genres( science-fiction, fantastique, fantasy), en faire un mélange relève plus que du simple défi. C’est donc par le biais des éditions L’Atalante que nous découvrons ce premier tome de la série L’Inspecteur Zhen (qui en compte six). Liz Williams écrit un polar dans un monde où le surnaturel est reconnu. Ajouté à çà quelques pointes de science-fiction et vous avez un mélange qui semble bien parti.
Si le début de l’intrigue n’est pas des plus originales, c’est son développement qui va passionner le lecteur. On s’apercevra que l’enfer n’est pas si différent du monde humain (vive l’administration), que les déesses sont susceptibles et que les démons ont inventé biens des technologies pour nous distraire (la télévision par exemple). Tout cet univers où surnaturel, fantasy et science-fiction sont liés est présenté par le personnage principal. A contrario des clichés de la littérature, du héros récurrent évolutif, Zhen est un type normal, voire banal. Il se demande souvent comment on reconnait qu’il travaille sur les affaires surnaturelles. Si finalement, Zhen est un protagoniste « presque » fade, traversant les épreuves comme un fonctionnaire qui en a vu d’autres, ce sont les personnages l’entourant qui valent le détour. Son épouse, Inari, démone enlevée à sa terre natale qui essaye de vivre dans un monde qu’elle ne connaît pas ou le sénéchal Ju Yirj qui enquête à sa manière sur l’affaire de Zhen. des personnages sympathiques, malgré ce côté démoniaque et c’est sans doute ce que l’auteur a voulu écrire.
Ce livre dénote de la production actuelle, par son mélange des genres, mais aussi par son traitement. Se passant à Singapour Trois, dans la Chîne du 21ème siècle, elle offre un regard amusant et contrasté sur le folklore asiatique, sans s’appuyer sur les clichés.

Un premier tome qui permet de découvrir un univers particulier. Si l’intrigue se met lentement en place, on est pris de sympathie pour les personnages et l’univers. Nul besoin de connaître le tao ou la culture chinoise. Un bon thé vous accompagnera largement.

L’INSPECTEUR ZHEN ET LA TRAITE DES ÂMES
AUTEUR : LIZ WILLIAMS
TRADUCTRICE : SYLVIE DENIS
COLLECTION : LA DENTELLE DU CYGNE
EDITIONS : L’ATALANTE

Lire une autre chronique sur le site Le Culte d’Apophis

Publicités

Un commentaire sur “L’INSPECTEUR ZHEN ET LA TRAÎTE DES ÂMES

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s