UN DRÔLE D’ANGE GARDIEN

ange-gardienPour retrouver un ange, dont il est tombé amoureux, un diable devient « l’ange gardien » de deux orphelins.

Ici, c’est un titre édité il y a 18 ans, mais qui n’a pas perdu de sa fraîcheur (ou de sa chaleur, vu le protagoniste principal). En 1998, Denis-Pierre Filippi et Sandrine Revel donnaient naissance à Diablo, ce drôle d’ange gardien. C’est parce qu’il n’a pas trouvé la salle de bains des enfers que le petit diable se retrouve dans le Paris de 1938. Il sauve Jean et Marie, deux orphelins, des brigands. Remercié par un ange, qui a la charge des orphelins, il en tombe amoureux. C’est une histoire simple et robambolesque. Voulant retrouver cette ange, notre diable prend soin des deux orphelins. Entre ses sentiments et sa nature diabolique, les prodiges prennent des propensions bizarres.
On suit avec plaisir cette histoire romantico-fantastique. Raconté par Marie, on suit les mésaventures de notre diable qui comprend ce que c’est d’être amoureux « Ca me fait comme si j’étais tout vide à l’intérieur ». On rit beaucoup au vu des « miracles » accomplis. Entre romance, fantastique et humour, Denis-Pierre Filippi réussit un mélange juste et abordable pour les jeunes lecteurs. Quant à Sandrine Revel, elle propose un agréable graphisme. Les détails sont présents, sa gestion des couleurs fait penser du pastel. Les personnages sont bien identifiés et elle arrive à faire en sorte de rendre le diable sympathique tout en lui laissant ses attributs (cornes, pieds fourchus, etc.). Sandrine Revel, ce nom vous dit quelque chose ? Oui c’est elle qui a fait la bande dessinée sur Glenn Gould, ou La Lesbienne Invisible. Et ce talent ne date pas d’hier. Un Drôle d’Ange Gardien est une série en 7 tomes qu’on a plaisir à suivre. Chaque tome développera l’univers de la série.

Dans l’univers éditorial de L’Ecole des Loisirs, la collection Mille Bulles est à part. Chaque titre n’appartient qu’en partie à l’Ecole des Loisirs. En effet, dixit l’éditeur, le catalogue propose le meilleur de la bande dessinée jeunesse. Lorsque le choix est fait, ils proposent à l’éditeur original de co-éditer l’ouvrage. Il n’est pas question de mettre en avant d’autres nouveautés, mais plutôt des titres devenus des références de la bande dessinée jeunesse. On peut citer Genz Gys Khan, Prince Lao ou Anuki. Chaque titre est imprimé au format souple. Le quatrième de couverture propose un niveau de lecture et les thèmes.

Le lecteur ne résistera pas à cette histoire tendre et humoristique. Quant aux éditions Delcourt/Ecole des Loisirs, on applaudit pour cette ré-édition !

UN DRÔLE D’ANGE GARDIEN
AUTEUR : DENIS-PIERRE fILIPPI
DESSINATRICE : SANDRINE REVEL
COLLECTION : MILLE BULLES
EDITIONS : DELCOURT/ECOLE DES LOISIRS

Cette chronique a été écrite pour la BD de la semaine. Aujourd’hui, les participants se retrouvent chez Un Amour de BD.

bd-semaine

Publicités

14 commentaires sur “UN DRÔLE D’ANGE GARDIEN

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s