LUNE D’ARGENT SUR PROVIDENCE

lune-dargent-sur-providenceProvidence est une petite ville tranquille, jusqu’au jour où un meurtre est commis. Pour le shérif, c’est le début d’une longue affaire. Si seulement, on le laissait tranquille. Mais le maire qui demande des comptes, Miss Gattling, qui est aussi belle que dangereuse et ce chien « qui pue comme deux cochons »… L’affaire allait être longue !

On connaît Eric Herenguel pour la série Krän, sa participation à Balade au Bout du Monde ou Légendes de Troy. Quand l’auteur décide d’entamer un album personnel, il utilise un univers très codifié : Le western. Au lieu de respecter scrupuleusement les règles, l’auteur joue avec les codes pour nous donner un western féministe et fantastique. Malgré la place de monstres dantesques, de scènes violentes, la mise en scène, leurs rôles fait plutôt penser au fantastique qu’à l’horreur pure.
L’auteur s’amuse à inverser le rôle des personnages : Un shérif trop beau, une jeune femme sûre d’elle et armée (donc deux fois plus dangereuse dixit l’auteur), un tueur séduisant,etc. On s’amuse beaucoup pour toutes les ambiances qu’on rencontre. Tantôt bucolique, dantesque, fantastique, Eric Herenguel passe d’une ambiance à une autre en douceur.
Malgré une histoire western-romance-humour-avec des monstres et de la philosophie, personnages et ambiances tiennent sur la longueur; Quant au dessin, Eric se surpasse ! Dans sa postface, il raconte son amour du western, sa ceinture fabriquée par son papa et ses recherches. Il s’est « amusé » à mélanger plusieurs choses. D’un côté, nous avons tous ces détails qui rendent le dessin véridique, de l’autre, le graphisme des armes à feu et comment elles sont liées aux Etats-Unis. A l’opposé, les héros semblent propres, beaux, comme sortis d’une carte postale, ou d’un film. Pensez-vous que l’auteur allait s’arrêtez là ? Il dessine des gueules, des horizons mystérieux, et ces monstres, si organiques qu’ils deviennent presque sympathiques.

La seule façon de connaître et d’appréhender Lune d’Argent sur Providence, c’est de se procurer le coffret. il permet de ne pas attendre l’achat-le prêt (rayer la mention inutile) du second tome. il faudra attendre un peu avant qu’Eric nous montre son dernier projet : Kong Crew. Autant en profiter pour découvrir sa bibliographie et son style inimitable.

LUNE D’ARGENT SUR PROVIDENCE (COFFRET)
AUTEUR : ERIC HERENGUEL
EDITEUR : VENTS D’OUEST

cette chronique a été faite pour le mercredi de la semaine, vous trouverez les autres participants sur le blog de Stefie.

bd-semaine

Publicités

7 commentaires sur “LUNE D’ARGENT SUR PROVIDENCE

  1. J’aime bien l’idée de ce jeu avec les genres et les codes, et je n’ai rien contre le western, mais je me demande si je ne trouverais pas cet album un peu too much… C’est la tocuhe fantastique qui m’inquiète peut-être.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s