AVA T5 : AVA S’EN VA

Ava T5-Maïté BernardReconnue par ses pairs, on aurait pu croire que la vie d’Ava allait mieux. C’était compter sans Harald. Le fantôme qui l’accompagnait depuis ses débuts a disparu et malgré tous ses efforts, il reste introuvable. Heureusement,elle peut compter sur les vivants (à défaut des fantômes)… Une tombe viking est découverte sur Sercq. Serait-ce le début d’une réponse ?

Ce cinquième tome sert de point final à la série Ava. Maïté Bernard joue avec sa série mais aussi avec ses personnages. Là où on attendait des fantômes, il n’y en a pas forcément et c’est la jeune femme qui prend le relais. Ses aventures romantico-policières sur fond fantastique font la part belle à l’humain. Accompagnée d’Angharad, de son oncle et de ses amis, elle parcourt Sercq. Sercq, petite île anglo-normande de 5,4 km2, qui sous la plume de Maïté Bernard ressemble à un immense terrain de jeux. Des bois, des vertes étendues, des maisons et la mer. Comparé aux autres tomes, il y a une caractéristique : il n’y a pas d’automobile sur l’île, ce qui peut être embêtant… Un terrain de jeux toujours aussi dangereux pour les consolateurs. On tue pour la moindre raison, les fantômes ont toujours aussi mauvais caractère et Ava, comme Angharad font de leur mieux.
Ce dernier tome est plus nuancé dans sa force d’impact. L’auteure a voulu mettre des points clefs de la série, des personnages, tout en continuant l’histoire. Le résultat est déroutant. Autant toute la deuxième partie est magnifique (et quel dénouement !), autant la mise en place est lente. Je l’écrivais dans ma précédente chronique, le quatrième tome prépare le final et je recommande aux lecteurs de le lire avant de commencer celui-ci. La transition est moins « choquante ».

C’est la fin d’une belle série. Commencée en 2012, on a vu Ava grandir, prendre de l’épaisseur au fil des aventures. Maïté Bernard nous a permis de mieux connaître les fantômes. Un thème pas aussi simple qu’il en a l’air, mais l’auteur a su réconcilier frissons (de peur) et frissons (de rire). Plus de 1000 pages d’aventures fantastiques dans lesquelles on a aimé se plonger. Merci à Maïté Bernard et à l’équipe de Syros d’avoir fait exister Ava.

AVA T5 : AVA S’EN VA
AUTEUR : MAÏTE BERNARD
EDITIONS : SYROS

Lire les autres chroniques de la série :
T1 : Ava préfère les fantômes
T2 : Ava préfère se battre
T3 : La mort préfère Ava
T4 : Ava préfère l’amour

Publicités

Un commentaire sur “AVA T5 : AVA S’EN VA

  1. […] Ava T5 : Ca y est, c’est la fin de l’aventure pour Ava. Celle qui voit les fantômes tout en essayant de mener une vie d’adolescente normale doit prendre de grandes décisions. La saga fantastique de Maïté Bernard se passe dans les îles anglo-normandes. Une narration trépidante, un brin de frisson et « l’insolence » de l’adolescence. […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s