MYRMIDON T4 : SUR L’ÎLE DES PIRATES

Myrmidon4-martin-dauvillierAlors qu’il est en train de pêcher, Myrmidon remonte un costume de pirate. Curieux, il ne peut résister à l’envie de le mettre. Myrmidon est transporté dans le monde de la flibuste.

Ce quatrième tome de la série enfantine Myrmidon s’intéresse à un classique de l’imaginaire : les pirates. Toute l’imagerie des gentilshommes de fortune est présente, voire un peu plus. Tout en passant par « les images d’Epinal », Loïc Dauvillier et Thierry Martin donnent un coup de jeune à l’image des flibustiers. Trésor, galion sabre d’abordage sont présents, mais en lieu et place des pirates, nous avons des squelettes-pirates. Entre la mode des zombies et la série Pirates des Caraïbes, les auteurs n’oublient pas le classique de Robert Louis Stevenson, tout en ravivant son univers. Si notre héros est habillé de pied en cap en pirate (un costume qui fait penser à Rackham le Rouge, mais aussi à Barbe-Rouge), on n’oublie pas que c’est un enfant. Les péripéties traversées par Myrmidon sont intelligemment pensées. Il ne tue pas, il ne croise pas le fer avec ses adversaires, mais son intelligence (et son instinct de survie) lui permettent de traverser les épreuves (imaginées par les « maléfiques » auteurs).
Côté décor, il ne manque rien. Nous avons un galion détaillé, le « jolly Roger » en guise de pavillon, des squelettes-pirates dépenaillés et un trésor. Soyons pinailleur, il ne manque que la jambe de bois. Thierry Martin à la manœuvre, son coup de crayon ne manque pas de précision. Détails vestimentaires et maritimes sont présents, mais si on regarde de plus près, les actions de notre personnage sont plus détaillées qu’on ne le pense. Qu’il soit question de mouvement ou d’émotion, tout se lit dans le personnage de Myrmidon et ce, sans exagérer les positions. Une gageure quand on sait que le série est muette de tout phylactère. Quant aux squelettes, ils sont assez réalistes pour faire frémir les jeunes lecteurs.

Un quatrième tome qui enrichit l’univers de Myrmidon. les éditions de la gouttière continuent l’excellent travail pédagogique, entre classicisme et renouvellement de l’imaginaire enfantin. Une série destinée aux plus jeunes, qui fera aussi rêver les lecteurs plus âgés.

MYRMIDON T4: SUR L’ÎLE AUX PIRATES
AUTEUR : LOÏC DAUVILLIER
DESSINATEUR : THIERRY MARTIN
EDITIONS : LES EDITIONS DE LA GOUTTIERE

Publicités

2 commentaires sur “MYRMIDON T4 : SUR L’ÎLE DES PIRATES

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s