LES NOUVELLES ENQUÊTES DE RIC HOCHET T1 : R.I.P.,RIC !

ric-hochetLe Caméléon a décidé de prendre la place de Ric Hochet. Pour cela, il a bien calculé son coup : habitudes, recours à la chirurgie, sport… Le mimétisme semble parfait et ses proches (Nadine, le commissaire Bourdon,  etc.) ne voient rien. Mais qu’est-il arrivé au véritable Ric Hochet ?

Quoi ? Ric Hochet est mort ? Le héros qui a arrêté plus de 300 coupables n’est plus ? Rassurez-vous cher lecteur. Si Tibet est malheureusement parti, le héros est éternel. Il aurait été malvenu et quelque peu malsain de montrer la mort du chroniqueur judiciaire de la Rafale. Avec la bénédiction de la veuve de Tibet et d’André-Paul Duchateau, deux auteurs racontent les nouvelles enquêtes de notre héros. Eh oui ! On ne confond pas « l’ancien » catalogue de Ric Hochet et ces « nouvelles » aventures. Scénariste protéiforme, Zidrou se met à la tâche. Voulant réunir anciens et nouveaux lecteurs, il base son intrigue entre deux albums. On est entre une suite et une remise à zéro de la franchise. Ou plutôt, on a l’impression de lire un Ric Hochet qui aurait été oublié. C’est là toute la force du scénariste. Marier l’ancien et le neuf. L’action se passe après mai 68 (la révolution est en marche) et Ric Hochet va même subir un changement vestimentaire ! L’ancien lecteur aura plaisir à retrouver les personnages, les nombreuses références et ce tempo de narration si rapide. Quant au nouveau lecteur, le « lourd » passé de Ric Hochet ne lui fera pas défaut. Quant aux références, elle ne gênent pas l’intrigue. Voilà pour l’ensemble, car si l’histoire se passe en 1968, le lectorat de 2015 et les moeurs ont évolué. La première surprise c’est qu’on ne suit pas Ric Hochet, mais son adversaire, le Caméléon. Voilà un adversaire de taille pour notre journaliste. Prenant la place de notre héros, il bouscule son quotidien, ses proches, avec en prime, ce qu’il en pense. La deuxième surprise, c’est le ton de l’album. Zidrou opte pour un ton sérieux, non sans humour, mais qui parlera à plusieurs générations. On est loin de la bande dessinée des années 60. Si la libération de Ric est discutable, l’ensemble tient la route et j’ai pris un réel plaisir à parcourir les 50 pages de cette nouvelle enquête.
Le trait graphique de Van Liemt ressemble à celui de Tibet des années 60. Une ressemblance qui lui permet de se glisser dans l’intrigue. On est loin d’un copie. L’auteur a sa propre personnalité, mais il a su réinterprété le personnage. Mettez cet album avec les premiers Ric Hochet. Si vous comparez, on dirait deux frères.

Si le côté mercantile de cette nouvelle enquête peut énerver, le respect des auteurs face aux créateurs de la série est total. il permettra en outre de re-découvrir des albums et des intrigues de premier plan. On souhaite longue vie à ce « nouveau » Ric Hochet.

LES NOUVELLES ENQUÊTES DE RIC HOCHET T1 : R.I.P.,RIC HOCHET !
AUTEUR : ZIDROU
DESSINATEUR : VAN LIEMT
EDITIONS : LE LOMBARD

Cette chronique a été faite pour La BD de la semaine. Aujourd’hui elle est hébergée dans La Bibliothèque de Noukette. Vous y retrouverez les autres contributions du jour.

bd-semaine

Publicités

12 commentaires sur “LES NOUVELLES ENQUÊTES DE RIC HOCHET T1 : R.I.P.,RIC !

  1. Merci pou cette longue Chronique Hervé. Un peu énervé par le principe de la reprise, j’avais fait l’impasse. Mais bon, je vais peut-être réviser mon avis.

  2. Je ne sais pas ce que je vais faire de cet album.
    Je ne suis pas contre le principe des reprises (qu’est-ce que vous allez m’entendre parler de Bob Morane à l’automne), mais je dois avouer que je ne m’intéresse que peu à Ric Hochet…
    En bibliothèque, éventuellement?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s