MACCHABS T2 : LA REINE DES MACCHABS

la-reine-des-macchabs-t2.-ty-dragoA peine débarrassés du maître, les fossoyeurs affrontent un nouvel adversaire : Lilith Cavanaugh, la reine des macchabs. Plus organisée, moins médiatique, elle mène la vie dure aux enfants. De son côté, la mère de Will reçoit un colis. Son étrange contenu lui prendre une décision : aller voir Lilith Cavanaugh pour que cette dernière l’aide…

Avec ce deuxième tome, Ty Drago continue sur sa lancée et ajoute des difficultés pour nos héros. A la différence d’une suite commerciale, l’auteur se penche sur ses personnages. Le récit y gagne en ampleur et en complexité.
Le premier tome montrait la crise d’adolescence de Will Ritter, le héros. S’il est encore dans un tel état (provoquant toujours des catastrophes), l’auteur confronte le héros aux autres. Les relations vis-à-vis d’autrui sont mises en avant et le personnage de Will n’en sort pas gagnant : buté d’un côté, timide de l’autre, c’est presque une parodie de héros que nous offre l’auteur. Le lecteur pourra y voir une parabole à : « Quelles sont les conséquences de mes actions ? ».
Les autres personnages ne sont pas oubliés, surtout Tom. Ses décisions rappellent qu’à cette course entre gamins et macchabs, ce n’est pas un jeu, mais la guerre. C’est sur ce point que la série Macchabs est différente des autres romans pour adolescents. On ne peut se fier aux adultes, on peut mourir, on est mal vu par le reste de la ville, etc. « Si ce sont des enfants, il y a peu d’enfance » nous rappelle-t-on.
Du côté des macchabs, la reine a un point faible : son enveloppe. Comme elle veut se sentir humaine, elle doit souvent changer de corps. La putréfaction des différents corps ne nous sera pas épargné. L’horreur de la situation non plus. Les macchabs ne sont pas juste des personnages de méchants. Ce sont des méchants et leurs actes parlent d’eux-mêmes. La vie des humains n’a que peu d’importance pour eux.

Entre combats acharnés, prises de conscience et sentiments qui s’éveillent, La Reine des Macchabs s’avère être un excellent livre. Sous le couvert d’un divertissement (tuer du zombie), Ty Drago montre les difficultés de l’adolescence. Brillant et bien pensé, ce deuxième tome est au-dessus du premier. A découvrir !

lire la chronique du premier tome

MACCHABS T2 : LA REINE DES MACCHABS
AUTEUR : TY DRAGO
EDITIONS : BAYARD JEUNESSE

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s