BONNE JOURNEE

Bonne-journée-olivier-tallec-rue-de-sevresDes gladiateurs à qui l’on demande de rendre le spectacle plus créatif (avec des maracas), des naufragés maritimes qui se disputent sur le recyclage des déchets, un Superman qui accompagne son enfant à l’école… Vous êtes entré dans l’absurde dimension d’Olivier Tallec.

Définition de la bande dessinée selon le dictionnaire Larousse : « Mode de narration utilisant une succession d’images dessinées, incluant, à l’intérieur de bulles, les paroles, sentiments ou pensées des protagonistes ». Bonne Journée n’est donc pas une bonne dessinée, mais un livre illustré. Son auteur est bien connu des bambins : Rita Machin, Qui Quoi Où, Kevin et les extraterrestres… Auteur complet ou « simple » illustrateur Olivier Tallec croque le détail. Avec cet album, il monte d’un cran pour entrer dans le monde des adultes. Au fil des 40 pages, l’humour, tantôt tendre ou trash fera rire le lecteur. Quand on regarde certaines vignettes (le dessinateur des cavernes, le cadeau de l’indien), on se demande comment on n’y a pas pensé. Les idées semblent évidentes ! Oui, mais nous sommes lecteurs et Olivier Tallec est un auteur, voilà toute la différence.
Enfance, adulte, animaux, préhistoire ou western, tous les thèmes sont pensés par Olivier avant d’être passés à la moulinette et portés sur papier. Le trait est fin, longiligne, mais il ne manque pas de rondeurs. S’il peut s’apparenter à Voutch (pour le graphisme) ou Gary Larson (pour certaines situations comiques) l’auteur construit son propre univers. Le gag en une case est un art et Olivier Tallec le maîtrise à la perfection. Le petit plus, ce sont ces couleurs particulièrement travaillées.
Loin d’être un simple recueil, l’auteur et l’éditeur ont travaillé l’ensemble, de la première à la dernière page. Bonne Journée est un excellent livre contre la morosité. On se permettra tout de même un ultime avertissement. Sous peine d’une terrible malédiction, il ne faut pas lire le gag suivant celui de la noix de coco. Vous voilà prévenu, amis lecteurs (le rédacteur de ses lignes qui perd ses cheveux, parce qu’il a lu le dit-gag).

BONNE JOURNEE
AUTEUR : OLIVIER TALLEC
EDITIONS : RUE DE SEVRES

Publicités

2 commentaires sur “BONNE JOURNEE

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s