MARY POPPINS

mary-poppins-pamela-lyndon-traversLes enfants Banks sont quatre (Jane, Michael, John et Barbara, les jumeaux) . Ils épuisent les gouvernantes. Alors que la dernière en date vient de partir, une nouvelle arrive d’une curieuse façon : Avec le vent d’est ! Elle va s’occuper des enfants et leur faire vivre des aventures fantastiques. Son nom : Mary Poppins !

Publié en 1934, mais édité en France qu’à partir de 1963, la série Mary Poppins fait partie de la littérature enfantine. En lisant ce premier tome, on s’aperçoit qu’on est très loin de l’adaptation cinématographique (magistrale par ailleurs) de Robert Stevenson. Mary poppins est  fière, ne tolère pas les discussions. Quant à l’éducation, elle est stricte. Gare à celui qui voudrait outrepasser les limites. Le regard de la nounou en dit long… A côté de cette éducation rigide (nous sommes au début du XXème siècle), les enfants remarquent que Mary Poppins n’est pas une gouvernante comme les autres. Son univers est rempli de magie.
L’auteure a découpé son livre de telle façon que chaque chapitre est une aventure autonome. On fera la connaissance  du voisinage des Banks, du parc, mais aussi d’une faune extraordinaire. P.L Travers dépeint un personnage pas facile (coquette et sure de l’être, se vexant pour un rien, dictant ses conditions), mais qui contribue à l’émerveillement de la famille Banks. On rencontrera une vache dansante, on se promènera dans un tableau, on saura accrocher des étoiles dans le ciel… Tout au long de ses fabuleuses aventures, l’auteure ne montre jamais le moindre signe d’émerveillement. Toute cette « magie » semble être le quotidien de Mary Poppins.
Quant aux enfants, ils ressemblent à tous les enfants : espiègles, voulant des réponses, ils essayent (sans succès) de dépasser les limites, mais très vite, ils vont s’apercevoir qu’il ne faut pas discuter avec Mary Poppins. Quant à sa magie, il n’est pas question d’en parler sous peine de recevoir une menace de punition (dite avec un air qui fait peur)

Tout en faisant l’apologie d’une éducation stricte, P.L Travers dépeint un univers plein de fantaisie ou l’extraordinaire est côtoyé. Les pages défilent, on se prend au jeu de vouloir la suite, jusqu’au moment où, le vent d’Ouest arrive. Un chaleureux moment passé avec une nounou pas comme les autres.

MARY POPPINS
AUTEUR : PAMELA LYNDON TRAVERS
EDITIONS : LE LIVRE DE POCHE

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s