SORTILEGE AU MUSEUM

sortilege-au-museum-philippe-delermStéphane vit mal la grande nouvelle : le Muséum d’histoire naturelle doit fermer. Lui qui a toujours vécu ici avec ses parents, il a du mal à l’accepter. Cependant, il ne semble pas le seul… Des faits étranges surviennent au musée. Le vieux bâtiment aurait-il une âme ?

Si Sortilège au Muséum est ré-édité aujourd’hui chez Gallimard, il fut édité une première fois chez Magnard, en 1996. Malgré les années passées, le texte reste toujours d’actualité. L’auteur joue avec deux thèmes : le foyer/ »l’âme » de ce lieu. Des personnages, on ne saura que le strict minimum. Des courtes descriptions qui permettent de dresser un portrait, peu de caractères. Le texte est un jeu d’ambiance. Stéphane a grandi dans le musée, c’est sa « maison ». Quand il apprend que celui-ci va fermer au profit d’un nouveau lieu plus actuel,  son univers s’écroule. Des employés aux animaux en passant par les lames du parquet, tout lui est familier. Philippe Delerm met en avant cette particularité, ce lien qui touche une personne et son foyer. Les souvenirs qui hantent l’habitation et qu’on laisse, l’impression d’abandonner une part de soi-même, c’est tout cela que ressent Stéphane, mais aussi des personnages privilégiés du musée, comme Monsieur Laurent ou Monsieur Pelletier. L’âme du Muséum, c’est l’ambiance, les actions qui s’y passent. Au fur et à mesure de la lecture, le musée se défait de son image de cocon protecteur pour devenir « quelqu’un ». Des faits inexpliqués surviennent, qui alourdissent les interactions entre les personnages. Le musée est-il vivant ?

Sortilège au Muséum est un court roman intéressant, jouant sur deux tableaux. Malgré les ambiances abordées (le fantastique/la peine), l’auteur n’alourdit jamais sa plume et permet au jeune public de découvrir un texte qui effleure le fantastique. Avec celui-ci, le lecteur redécouvrira les fantasmes du musée : que se passe-t-il derrière les vitrines ? Comment vit-on au milieu des animaux naturalisés ? Une ambiance mystérieuse qui permettra au lecteur de frissonner de plaisir).

SORTILEGE AU MUSEUM AUTEUR : PHILIPPE DELERM COLLECTION : FOLIO JUNIOR EDITIONS : GALLIMARD JEUNESSE

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s