UWAGAKI T1

uwagaki-t1-yasohachi-ryoLe professeur Yamada est un enseignant particulier. Désirant faire une expérience sur les « sentiments amoureux entre êtres humains », il propose à Chiaki et Ajio d’être ses cobayes. On peut comprendre que les deux adolescents soient interloqués. Ajio est amoureux de Chiaki mais ne peut l’y contraindre. Et il est timide. Quant à Chiaki, elle n’est pas amoureuse de son camarade et elle a un petit ami. Qu’à cela ne tienne ! Yamada crée une jumelle de Chiaki : Koaki !

Qu’est-ce que le sentiment amoureux ? Voilà un thème plusieurs fois exploité et sans renouveler le genre, l’auteur propose un sympathique concept. Comme vous avez pu le lire, le principal moyen tourne autour de la « gémellité » Chiaki/Koaki. Plusieurs questions se posent : qui est le professeur et comment a-t-il fait ? Il n’y a pas de réponse dans ce premier tome. Le ton décalé de la série fonctionne très bien avec cette non-explication. A voir si l’auteur décide d’en dire plus… Les différents chapitres explorent toutes les facettes des caractères. On suit l’évolution de l’expérience avec toutes les possibilités narratives.
Côté graphisme, Alors que le thème amoureux pourrait en faire un récit de shojo, on s’en éloigne  (coeurs, étincelles dans les yeux, etc.) pour rester dans un manga plutôt classique.
Uwagaki sera une courte série (4 volumes), dont le premier tome donne le ton : décalé et humoristique. Si l’expérience continue ainsi, elle sera désastreuse, sauf pour nos zygomatiques !

UWAGAKI T1
AUTEUR : RYO YASOHACHI
EDITIONS : DOKI-DOKI

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s