QUAI DES BULLES 2014 : JOUR 1

quai2014C’est sous un soleil radieux et une chaleur bienvenue que s’est déroulé la première journée de Quai des Bulles. Si le petit-déjeuner se déroulait dans une ambiance de banquiers, le vocabulaire employé me permettait de tout comprendre. La matinée fut consacrée aux salutations d’usages et au tour habituel des expositions. J’ai vite marqué le pas, vu le nombre de scolaires présents. Néanmoins, celle consacrée à Jean-Claude Mézières vaut le détour. On ne s’intéresse pas uniquement à Valérian et Laureline, mais à un condensé de la carrière de l’auteur. Celle-ci, commencée dans les années 50, est aussi vaste que variée.mitton-tota
L’exposition Mitton/Tota est exceptionnelle. Tout lecteur de bandes dessinées a tenu un petit format dans ses mains. Si le lecteur apprécie les super-héros (dans les années 80), il n’a pu passer à côté des albums Lug. D’un côté, les auteurs ont créé Mikros et Photonik, mais de l’autre, ils continuaient à illustrer les couvertures des albums, comme des parutions mensuelles. Des artistes, qui ne sont reconnus que pour une partie de leur travail. Merci à Laurent Lefeuvre et Original Watts de déterrer ces souvenirs et de rétablir la vérité. Malheureusement, le temps manque… C’est l’heure d’une pause apéritive sur le bateau. Accompagné des bretons Armelle Le Minor, de Brieg Haslé- Le Gall, de Michel Nicolas, puis de Michel Plessix, nous trinquons à outremerla santé de l’intégrale Chroniques Outremers. La discussion aura quelques thèmes : la guerre 14-18/les horreurs de la guerre/la vision de la femme par certains auteurs/le tirage des nouveautés/qu’est ce qu’une nouveauté.
Deux interviews étaient prévues l’après-midi. Stan Silas qui emprunte un chemin bretonnant et japonisant tandis que Damien Cuviller et Gérard Cousseau travaillent dans le fond historique. Ce dernier récit raconte aussi bien l’amitié de deux personnages différents que celle des deux auteurs. Vint le moment du calage technique. Pour ceux qui ne le sauraient pas, je fais une intervention sur L’Histoire de la page 52 (Dimanche à 10h30), un film documentaire d’Avril Tembouret. On y apprend, notamment, comment Jean-Claude Mézières construit une page. Avec Avril, Nathalie et Jean-Pierre du festival, tout a été calé pour que le film soit diffusé dans des conditions optimales. Le fil du débat qui suivra sera entièrement entre mes mains et les questions. Oui, j’ai le trac…
Juste avant l’inauguration, j’ai fait la (re) connaissance de Madame Mitton. Depuis quelques jours, nous échangeons des mails pour que son époux, Jean-Yves… Mais je n’en dirais pas plus. La solution sera, normalement, révélée demain. Patience, chers lecteurs.
L’inauguration fut spéciale, c’est le moins qu’on puisse dire. Alors que le syndicat des auteurs monte au créneau et fait part d’un débrayage samedi, le discours des officiels s’est attardé sur le budget culturel à défendre, la liaison Paris-Saint-Malo, la beauté des expositions… Point de difficulté des auteurs… C’est dommage. Sans fournierprendre parti, ne pouvait-on pas souligner ce fait essentiel ? Les auteurs sont en difficulté !
Par contre, Maurice Hervé (président de l’association Quai des Bulles) et Jean-Claude Fournier (auteur, membre de l’association et fondateur du festival) ont reçu les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres. Si je ne connais pas Maurice Hervé, j’apprécie le travail de Jean-Claude Fournier aussi bien dans la bande dessinée, que dans le domaine musical (et culinaire). Une médaille amplement méritée !
Une autre question s’est posée durant la soirée. Accompagné de deux bloggueurs et un journaliste, nous avons discuté des critiques de bande dessinée. A partir de cet état (légitimité des critiques, le fait d’être rétribué, quelle presse critique etc), nous avons creusé le débat jusqu’à parler des livres d’analyses. Peu de livres sortent, pour quel public… Ma légitimité (qui suis-je pour chroniquer/critiquer un auteur) se pose là.
Une journée riche en évènements, qui devrait trouver son apothéose, demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s