PAOTR LOUARN

paotr-louarn-t1-laurent-lefeuvreA Rennes, un justicier veille sur la ville. Habillé d’orange, Paotr Louarn (littéralement garçon renard en breton) patrouille pour accourir au moindre danger. Voici son histoire.

Avant Fox-Boy, sorti ce mois-ci aux éditions Delcourt, il y avait Paotr Louarn. Quelle différence ? Des détails et énormément de choses… Le fascicule de Strasbulles nous propose deux épisodes, mais en fait, c’est une compilation de ce qui est paru dans le mensuel Louarnig. Ce sont donc douze épisodes qui racontent les premières aventures de Pol Salsedo. Si le scénario est d’Alain Chevrel, les lecteurs attentifs savent qu’il est question d’un auteur fictif, éditeur tout aussi fictif des éditions Roa. Derrière, ce subterfuge, un seul (sur)homme : Laurent Lefeuvre.
Le scénario est « classique » des petits formats. Vu le nombre de pages (trois), on résume la situation et on comprime les évènements. Il peut en résulter un salmigondis, mais Laurent Lefeuvre connaît ce genre de narration, en passionné de bande dessinée qu’il est. Combinant astuces scénaristiques et graphisme dynamique, il rend le tout lisible et sympathique. Au fil des pages, on peut voir l’évolution du style et les différents hommages rendus aux petits fascicules. Ambiance à la EC Comics, titres dessinés comme Frank Miller ou Will Eisner, hommages à des épisodes de super-héros… Tout est là pour nous rappeler la nostalgie, tout en ancrant la série dans notre réalité. C’est ce mélange réussi qui donne envie de continuer à lire Paotr Louarn. Comme le dit Laurent Lefeuvre : « Je suis une éponge ». Il recrache ce qu’il a régurgité. Non pas en simple imitateur, mais en l’assimilant à son style. La preuve en est faite avec le deuxième épisode, hommage à Jean Giraud/Moebius, où tout l’encrage et la couleur sont faites à la façon du maître.
Ce numéro spécial de Paotr Louarn (500 exemplaires édités) montre aussi quatre publicités pour les partenaires. On peut y découvrir tout le talent graphique de Laurent Lefeuvre. Du Marvel, du DC Comics, rien ne l’arrête et il a toujours le souci de rendre hommage à l’image d’origine, lorsqu’il « copie ».

Publié en 2012, Paotr Louarn est un condensé de ce que sera Fox-Boy en 2014. La narration et le graphisme ont évolué et ce magazine, reste un collector pour ceux qui veulent lire « l’autre origine » de Fox Boy. Ou regarder l’encrage de Klaus Janson.

PAOTR LOUARN
AUTEUR : ALAIN CHEVREL
DESSINATEUR : LAURENT LEFEUVRE
ENCREUR : KLAUS JANSON (COUVERTURE)
EDITIONS : STRASBULLES

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s