P’TIT NAPO

p-tit-napo-elschner-badelP’tit Napo est collectionneur de clés. De son plus jeune âge jusqu’au moment de prendre la clé des champs, celles-ci vont diriger sa vie… Et changer l’histoire.

Voilà une collection des plus intéressantes. Quand les grands étaient petits raconte aux jeunes lecteurs le destin des grands hommes. Au lieu de le faire à la manière des livres d’histoires, le récit est créé pour les jeunes.
Commencer par Napoléon n’était sans doute pas facile, mais la muse l’inspiration souffle sur Géraldine Elschner. Ce détail (Napoléon collectionnait les clés) articule tout le récit et permet de découvrir un P’tit Napo touchant. Raconter en quelques mots les actions du « petit corse » est admirable et l’auteur s’en tire très bien. Tout en bâtissant une uchronie, elle raconte la vie de Napoléon et ce, de manière adroite et poétique. Elle se permet même quelques jeux de mots sur les clés.
Si Géraldine Elschner doit résumer l’histoire et par son texte séduire le lectorat, Ronan Badel se doit d’illustrer le texte, mais, est-ce le contrat ou (encore) l’inspiration, il va aller au-delà. Tout écolier que nous fûmes, nous avons pu regarder, voire admirer les toiles des maîtres représentant Napoléon. A sa manière, Ronan les retranscrit et il est amusant de les reconnaître. Un trait qui se rapproche de Sempé, une naïveté qui renforce le texte, tout y est.
En bonus et pour expliquer l’Histoire, la fin de l’album raconte la vraie vie de Napoléon Bonaparte. Par contre, les dessins de Ronan sont toujours aussi humoristiques !

J’ai aimé cet album pour plusieurs raisons. On « réinvente » la vie de Napoléon de façon sympathique mais on ne touche pas aux faits. D’autre part, je m’intéresse souvent à cet illustre Corse. Il se trouve qu’un de mes aïeuls a vécu cette époque avec Napoléon : Antoine Henri de Jomini. Il était un des généraux de Napoléon, mais celui-ci était différent. Il comprenait (et devinait) les stratégies et il était Suisse. Mon grand-père, Xavier de Courville a écrit sur notre aïeul (Jomini ou le devin de Napoléon) et depuis, je suis de loin les trajectoires littéraires de cet homme.

P’TIT NAPO
AUTEURE : GERALDINE ELSCHNER
ILLUSTRATEUR : RONAN BADEL
COLLECTION : QUAND LES GRANDS ETAIENT PETITS
EDITIONS : P’TIT GLENAT

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s