THINKING ETERNITY

thinking-eternityAprès un attentat qui s’abat sur la planète entière, Adrian Eckard obtient des yeux cybernétiques. A la suite de cette transplantation, le jeune scientifique au grand avenir se pose des questions et part… Pour trouver des réponses.
Ayant soutenu sa thèse sur l’intelligence artificielle, Diane Eckard (soeur d’Adrian) est recrutée par une mystérieuse entreprise aussi riche que philanthropique.
A partir des attentats du eleven-nine, un documentaire est monté pour suivre Adrian Eckard.

Trois histoires qui se rejoignent, pour le bien de l’humanité ?

Malgré un métier scientifique de haut niveau (il est chercheur en physique particules), Raphaël Granier de Cassagnac n’utilise pas de grandes phrases et son vocabulaire est à la portée de tous, comme sa triple intrigue. Jouant avec elle, comme avec autant de personnages principaux, il nous entraîne dans une future humanité. Elle s’éveille aux prothèses cybernétiques, à l’intelligence artificielle, mais aussi à toutes les questions que se pose l’homme. Deux points de vues différents (philosophique et scientifique) et un documentaire  permettent de brasser l’ensemble. La première partie est vraiment intéressante. L’auteur pose des questions (pourquoi avoir une prothèse ? Commencer une révolution, est-ce devenir le chef du mouvement ?) qui nous interpellent à travers les réactions des personnages. La deuxième partie est plus mitigée. On y voit l’évolution des intelligences artificielles ainsi que le mouvement d’Adrian Eckard (il prône un savoir pour tous, à pied d’égalité). Malheureusement l’histoire bascule dans un thriller sans fin où machinations et retournements de situations sont monnaies courantes.
La plupart des personnages sont intéressants. Adrian en particulier. L’homme « augmenté » qui se pose des questions sur l’humain, sans admettre qu’il pourrait être le sauveur. Il est secondé par un trio qui représente chacun quelque chose : l’action, l’Internet, la philosophie du mouvement d’Adrian, sans pour autant être des clichés. Diane, de son côté est peut-être la seule humaine dans son milieu. On voit peu de personnes, ils n’ont pas vraiment d’émotions et seules les intelligences artificielles semblent être humaines, au fur et à mesure de leur évolution.
Comme je l’ai écrit, la science décrite par Raphaël est en avance, mais elle tout à fait compréhensible : flux d’informations, hologrammes, prothèses cybernétiques deviennent courantes. Rien qui ne surprenne les contemporains.

Malgré une fin bancale, Thinking Eternity m’a fait passer un bon moment. Les trois récits sont bien entrelacès et la question du bien de l’humanité (dans tous les domaines) est bien représentée.
Pour les plus curieux, le site Thinking Eternity Incorporated reprend les personnages ainsi que ceux d’Eternity Incorporated (qui se passe plusieurs centaines d’années après).

THINKING ETERNITY
AUTEUR : RAPHAËL GRANIER DE CASSAGNAC
EDITIONS : MNEMOS

Advertisements

6 commentaires sur “THINKING ETERNITY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s