EDGE OF TOMORROW

edge_of_tomorrowEnrôlé dans les FDU (Forces de Défenses Unifiées), le deuxième classe Keiji Kiriya se bat contre les Mimics. Alors qu’il se réveille d’un mauvais rêve, les évènements de la journée le font tiquer. Il n’a pas rêvé, il revit les mêmes journées, encore et encore où il se fait tuer…

Composé de quatre chapitres basés chacun sur un personnage, l’intrigue semble simple. Le personnage principal est coincé dans une boucle temporelle et ne sait pas comment en sortir. La seule chose qu’il sache faire : tuer (d’où la résonance avec le titre original : All Your Need Is Kill). Le concept a déjà été utilisé dans les films Un Jour Sans Fin et Source Code. Le principe de ce genre de roman est de s’améliorer (ici le débutant devient un vétéran) et de trouver le pourquoi de la boucle temporelle (là, on ne dira rien). Si l’intrigue semble simple, elle réserve quelques surprises. Au fur et à mesure que l’histoire avance, les angles (et le récit) diffèrent. On connaîtra une partie de l’histoire de Keiji, raconté par le deuxième personnage principal qu’est Rita Vrataski, la « Full Metal Bitch ». On s’apercevra des particularités des envahisseurs (dont celle d’imiter les organismes vivants)…
Avec des descriptions de femmes basées sur leur opulence mammaires, des accolades fraternelles viriles dignes d’un Officier et Gentleman, des armes nommées par le calibre, ce roman pourrait être un récit extrêmement simple, mais on aurait tort. L’auteur Hiroshi Sakurazaka écrit un roman pas si simpliste et si, superficiellement, on comprend qu’il soit compréhensible part tout le monde, on s’aperçoit qu’il y a beaucoup de détails japonais (la nature, le sens du devoir, l’art de la cuisine, etc.). On recommandera au lecteur de bien lire la postface pour comprendre toute la réalité, l’horreur et la noirceur de l’intrigue.
Adapté au cinéma, on sait déjà que plusieurs détails importants ne seront pas respectés. Dans le roman Rita Vrataski est âgée de 19 ans, l’action a lieu essentiellement dans la base… Mais le pitch semble assez intéressant pour se laisser tenter. Est-ce que les scénaristes et le réalisateur vont saborder l’histoire ou garder la substantifique moelle ?

Sans être le roman de l’année, Edge of Tomorrow est une sympathique découverte. Si l’action prédomine, l’auteur ne montre pas moins qu’un soldat fait un travail de Sisyphe. Un livre plein de noirceur et de fureur.

EDGE OF TOMORROW
AUTEUR : HIROSHI SAKURAZAKA
EDITIONS : KAZE

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s