LA MALEDICTION DES 7 BOULES VERTES : LE VOYAGEUR IMPRUDENT

voyageur-imprudent-t1.jpgGuilio décide d’aller voir le monde quand son oiseau lui rapporte un objet inconnu de sa contrée. Mais il semble qu’il existe un seul chemin, Le Chemin. Personne n’en est jamais revenu. Avec l’inconscience de la jeunesse et accompagné d’Ozgur le bucheron, Guilio s’engouffre sur Le Chemin. Autour, ce ne sera que forêt, silhouettes aperçues et danger potentiel à chaque pas.

Les éditions Paquet ont eu la bonne idée de ré-éditer la série de Laurent Parcelier : La Malédiction des Sept Boules Vertes, précédemment parue chez Casterman. Un graphisme de ligne claire, une quête initiatique classique, mais l’intérêt de l’oeuvre n’est pas là. Toutes les épreuves que subissent les héros semblent vaines (araignées, épines géantes, manque de nourriture, etc)… Au point qu’ils se demandent s’ils vont un jour s’en sortir. Sans vous dévoiler la fin, un détail montre que Guilio n’est pas au bout de ses peines. Quant à l’accroche de ce tome, elle sert de mise en garde…Tout au long du récit, le lecteur a l’impression d’étouffer. Ce malaise est accentué par les différents plans, les arbres qui parcourent le chemin. une impression désagréable qui ne nous quittera qu’à la fin. C’est un travail de ré-édition complète qui a été fait puisque les couleurs sont retravaillées par Samuel Epié. Quand le modernisme des couleurs se confond avec le classicisme du trait, le mariage est réussi. Un travail minutieux et de respect envers l’oeuvre original. Pour ne rien vous cacher, le travail de Samuel ne s’est pas arrêté à çà. Pour le tome 2, il a du redéssiner certaines planches, car les originaux étaient trop abîmés. Sachant que son auteur se consacre à la peinture, pourquoi une telle édition ? Peut-être que les éditions Paquet veulent s’atteler à une collection patrimoniale ? Ou un redécouverte des classiques de la bande dessinée ?

Les aventures de Guilio ne s’achèveront que dans 4 tomes. Une occasion de redécouvrir la « fantasy » des années 80, cette ambiance inquiétante et une malédiction à venir.

LA MALEDICTION DES SEPT BOULES VERTES
T1 : LE VOYAGEUR IMPRUDENT
AUTEUR : LAURENT PARCELIER
COULEURS : SAMUEL EPIE
EDITIONS : PAQUET

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s