M.O.N.S.T.R.E T1/T2

Monstre-01-Alors qu’il porte le deuil de son père, Milo, adolescent héritier d’un empire multimédia se réfugie dans le monde virtuel de Chimera. Son groupe, M.O.N.S.T.R.E, protège les chimères, jusqu’au jour où l’équipe au complet, se retrouve dans le même cyber-café. Pourquoi ? Comment ? La réponse attendra car une autre chasse commence… A Bangkok !

Le projet M.O.N.S.T.R.E est né de plusieurs envies chez Hervé Jubert. Son envie de continuer de travailler pour Rageot, le fait qu’il ait carte blanche et l’envie de porter une série où il serait question d’écologie, sans oublier le ton fantastique. L’idée lui vient alors de montrer des zones d’ombres de notre univers. Malgré la présence d’Internet, des satellites et des journaux télévisés, qui réagissent au quart de tour, tout n’est pas examiné. Il existe des créatures fantastiques, dangereuses… Les chimères, mais elles sont menacées. Après réflexion, il est décidé que la série sera placée sous le nombre 7 (sept lettres du titre, sept tomes, sept  protagonistes). Elle mettra en scène des adolescents venus des quatre coins du monde. Ils se sont rencontrés virtuellement sur le jeu chimera, mais chacun a une particularité (sans oublier qu’un adolescent est un « monstre »). Hervé Jubert propose de faire voyager les protagonistes à travers le monde et de les confronter à des lieux fantastiques. Lieux qui existent réellement. Si le rythme de narration est soutenu, le rythme de parution sera de deux tomes par an. La particularité de la série sera aussi dans sa maquette. Pour savoir de quel tome il s’agit, le lecteur devra regarder quelle est la lettre de M.O.N.S.T.R.E qui est mise en avant. Alors, pari réussi ?

Pour qu’une série feuilletonesque fonctionne, le premier épisode se doit d’être bien bâti. Coeur de Harpie remplit le contrat haut la main. Le premier tome n’est pas une introduction mais une véritable aventure, basée sur Milo. Entre l’introduction, la chasse du groupe et le personnage principal, Hervé Jubert réussit à introduire la série de manière frappante. Les personnages sont attachants, la réalité est tangible et même s’ils sont des héros, ils ont tous des failles (qui n’en a pas à l’adolescence ?). Lieux et actions se télescopent dans un joyeux bordel sans que le spectateur ne se perde. Si on peut voir la filiation avec Le Clan des Sept ou Le Club des Cinq, la référence s’arrête là. Les protagonistes n’hésitent pas à jouer de leurs atouts pour avoir l’emprise sur l’autre. Rivalité, séduction, mais aussi esprit d’équipe sont au rendez-vous de ce premier tome.

m.o.n.s.t.r.e-t2-Quant à Larmes de Sirène, la narration accélère. Si le thème est le même (on trouve une chimère), l’équilibre de l’équipe est menacé d’un côté, alors que les rapports opposition/attraction se renforcent. Tout est là pour nous séduire. Aucun personnage n’est mis de côté (même les adultes sont importants), les lieux visités sont nombreux et les évènements se succèdent. Un deuxième épisode dans la même lignée du premier et apparemment, aucune routine n’est à prévoir. Chaque tome apporte son lot de questions et de réponses. Un casse-tête narratif et jouissif pour le lecteur. Si on rencontre des créatures chimériques, elles seront l’un des seuls points d’ancrages dans l’imaginaire. Tout le reste est tangible avec la réalité. Le peu « d’anormal » peut s’expliquer.

Les deux premiers tomes remplissent le contrat. Divertir avec intelligence le lecteur. Si tout a été pensé pour que ça fonctionne, on est loin des marchands de tapis. Les excellentes couvertures de Magali Villeneuve fonctionnent aussi bien que l’écriture rythmique d’Hervé Jubert. Apparemment, l’expérience se veut aussi multimédia. On n’est pas au bout de nos surprises. Au pire, on pourra toujours demander de l’aide à la taverne du Panda Ultime !

M.O.N.S.T.R.E T1 et T2
AUTEUR : HERVE JUBERT
EDITION : RAGEOT

Lire la chronique du tome 3

Publicités

Un commentaire sur “M.O.N.S.T.R.E T1/T2

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s