ROUGE TAGADA

rouge-tagada-stephanie-rubini-charlotte-bousquetC’est la rentrée pour Alex. Elle retrouve son collège, les copains, les copines et découvre Layla. « Layla et son allure de gazelle paumée, Layla  et son regard chocolat, des fossettes sur les joues, un sourire plein de malice ». Très vite, les deux adolescentes deviennent inséparables, elles vivent dans une bulle. Pour Alex, c’est le bonheur, elle aime sa meilleure amie…

La fraise Tagada se caractérise par son enrobage de sucre rouge, sa dureté extérieure et son moelleux intérieur. Une fois qu’on y a goûté, il est impossible d’y résister (c’est un gourmand qui écrit), quitte à avoir mal au cœur à la fin. C’est exactement ce qui se passe pour ce livre. Une couverture rouge au toucher doux, un intérieur fondant et une fin amère. Pourtant j’en redemande et je le relis.
Sous forme de journal, on apprend à connaître Alex, à suivre son amitié avec Layla. Une amitié qui évolue, mais rien d’inquiétant pour Alex, elle et Layla sont inséparables. Jusqu’au jour où un garçon arrive. Ce « mâle » va être révélateur pour les sentiments des deux adolescentes. Charlotte Bousquet amène les situations et les dialogues en finesse. Comme tout journal qui se respecte, il y a des images, sans texte, qui en disent long. Les dialogues sont révélateurs, percutants, sans jamais montrer de « grosse ficelle ». C’est tendre et dur à la fois.
Aux premières images de Stéphanie Rubini, le lecteur pourrait se méprendre et craindre un récit à la guimauve. Sous une impression fleur bleue (le trait, la mise en couleur), la technique de Stéphanie permet de s’immerger dans le monde des adolescents. Les cases sont travaillées pour que le lecteur « contemple » l’amitié et les sentiments d ‘Alex. C’est touchant sans être jamais niais.
Rouge Tagada est une réussite totale ! On pense entrer dans une histoire sirupeuse et on se trompe. Le thème de la sexualité est bien amené et permettra au lecteur de se poser des questions. Un roman graphique à mettre entre toutes les mains et à déguster sans modération.

ROUGE TAGADA
AUTEURE : CHARLOTTE BOUSQUET
DESSINATRICE : STEPHANIE RUBINI
COLLECTION : LES GRAPHIQUES
EDITION : GULF STREAM

Publicités

4 commentaires sur “ROUGE TAGADA

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s