HOMO VAMPIRIS

homo-vampiris-fabien-clavel21eme siècle. Des évènements surviennent autour du monde. Evènements qui vont faire se rencontrer plusieurs destins. En Roumanie, Zéro s’échappe d’une clinique. A Londres, Nina, apres s’être enfuie d’une conférence, rentre chez elle. A sa grande surprise, le conférencier l’y attend. A Paris, Fedora, danseuse, se fait attaquer par un groupe armé. Des attaques, des meurtres qui cachent une réalité complexe. Pourquoi Nina est elle pourchassée? Pourquoi zéro parcourt l’Europe? Quel est ce groupe para-militaire qui pourchasse les vampires?

Mnemos qui s’engouffre dans la bit-lit? J’ai bien envie de répondre non. Il est question de vampires, de leur nature. Mais Fabien Clavel nous ajoute quelques ingrédients qui différencient ce livre du reste de la production. Pourquoi faudrait-il que les Etats-Unis soient toujours la terre des vampires? Fabien Clavel montre de l’exotisme dans un paysage qui nous est proche. Toute l’intrigue se déroule sur le continent européen. Quel plaisir de se promener dans Paris,  Londres, ou dans les plaines du Kazakhstan. Une intrigue qui est racontée sur plusieurs siècles par de nombreux allers-retours dans le temps. Nous comprenons mieux l’histoire des personnages, leurs genèses. L’auteur a su disséminer les pièces du récit à travers les pays et l’histoire sans perdre le lecteur. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Le vampire est montré comme une créature à part: L’homo vampiris. De l’homme ou du vampire, le plus monstrueux n’est pas celui qu’on croit. Si le passé semble connu, le futur que nous décrit l’auteur est proche. Les changements climatiques, ainsi que les répercussions socio-économiques sur le monde font partie de l’intrigue. Ce futur est sombre. Les problèmes actuels n’ont fait qu’empirer.

Véritable thriller, avec des vampires, Homo Vampiris plait pour sa description du futur, ses personnages bien campés, qu »ils soient principaux, ou secondaires. L’intrigue est complexe. Les surprises distillées par Fabien Clavel sont nombreuses. L’ambiance est sombre, les questions actuelles sur l’avenir de la planète sont posées. Seul défaut qui entache ce récit : Les fautes de syntaxe, les nombreuses coquilles gênent la lecture.

Un roman grand public qui réussit à mélanger un thriller avec le genre vampirique.

HOMO VAMPIRIS
AUTEUR : FABIEN CLAVEL
COLLECTION : ICARES
EDITIONS : MNEMOS

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s