BOUNCER T7 : COEUR DOUBLE

bouncer-7-jodorowsky-boucqDeuxième partie du diptyque orchestré par Jodorowsky et Boucq. Derrière un western qui pourrait être classique, se cache un récit digne de Freaks de Tod Browning.

Le bouncer se retrouve pris entre deux feux tandis qu’une affaire d’immobilier est en train de se mettre en place. Un simple résumé de l’histoire ? Non, ca serait trop simple. Jodorowsky montre son habileté à jouer avec ses personnages. Tous sont « contrôlés » par le désir envers « la veuve noire ». De l’autre côté, le bouncer s’est enflammé envers l’institutrice. La plupart sont des « monstres » : Manchot, brûlé, hache dans la tête, chien à trois pattes… Ce far-west dépeint la face sombre de chaque être humain, qu’il soit homme, femme ou enfant. Ils désirent tous quelque chose : Richesse, sexe, pouvoir… Au bouncer de rendre la justice, s’il ne succombe pas à ses désirs.
Françoic Boucq sert au mieux le récit de Jodorowsky. Dès la couverture, nous pouvons apprécier le trait. Femmes désirables, hommes pittoresques, décors dignes d’un John Ford, découpage rythmé, violence brute.

Dans Bouncer, nous retrouvons toute la virtuosité des grand westerns, avec une plongée dans l’âme humaine. Amoureux des grands espaces, de personnages torturés, de lumière où l’obscurité n’est jamais loin, accourez chez votre libraire, vous ne le regretterez pas.

BOUNCER T7
COEUR DOUBLE
AUTEUR : ALEJANDRO JODOROWSKY
DESSINATEUR : FRANCOIS BOUCQ
EDITION : LES HUMANOÎDES ASSOCIES

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s